Billetterie ASSOCIATION CULTURELLE DE LA GIRANDOLE : Réservez votre billet

Pass festival

Pass festival

  • Le Samovar - Bagnolet

Pass festival


Fenomeno - Laura Simi / Cie Silenda

Fenomeno - Laura Simi / Cie Silenda

  • Mer. 30 oct. de 20 h à 21 h + autres horaires
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ Fenomeno - Laura Simi / Compagnie Silenda - CRÉATION


Danseuse malentendante, Laura Simi n’a de cesse d’investir le son et d’explorer son influence sur sa manière de danser et de s’exprimer. Avec ce solo, à rebours de son histoire intime - des journaux retrouvés de son enfance et adolescence - elle interroge ses obsessions : comment les sons et les bruits sont devenus à la fois des obstacles à franchir et un élément central de sa danse ? Fenomeno est une sorte d’autoportrait où les mouvements, les sons se composent et se déconstruisent au gré d’états d’âmes.


Laura Simi est née en Toscane en Italie. Elle se forme à Florence puis aux côtés de Martha Graham, Alvin Nikolais ou Kazuo Ohno. En 1993 elle crée Silenda avec Damiano Foa, ils signent ensemble plus de 15 pièces présentées en France et à l’international.


Chorégraphe et interprète : Laura Simi
Musique : Perig Villerbu
Lumières : Damiano Foà
Collaborations artistiques : Neil Callaghan et Martina Raponi
Costumes : Marco Mazzoni
Durée : 50 minutes


© Christophe Cormier


Animans - Ana Paula Gusmao, María Montero et Nicola Vacca / Compagnie Caminante - Fenêtre sur résidence

Animans - Ana Paula Gusmao, María Montero et Nicola Vacca / Compagnie Caminante - Fenêtre sur résidence

  • Mar. 5 nov. de 16 h à 17 h
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ Animans
Ana Paula Gusmao, María Montero et Nicola Vacca – Compagnie Caminante


La fenêtre sur résidence est une manière conviviale et bienveillante de partager la période de recherche chorégraphique menée au Regard du Cygne. Le spectateur est invité par les artistes à se glisser dans le studio comme une petite souris, pour observer des formes abouties ou encore en développement.


Mais qu’est ce qu’un « animan » ? À mi-chemin entre l’animal et l’humain ces espèces étranges prennent possession du plateau : ils dorment, rient, rongent, se grattent, se battent. Par des petits riens, des tics et des tocs, les trois danseurs font évoluer leurs créatures et partagent avec nous l’état de leurs recherches en ouvrant le studio de répétition. Étape de création, Animans écrit une histoire de transformation, de mutation, de changement de soi. Au fond, quelle animalité transite dans mon corps ? Qui suis-je quand j’abandonne ma verticalité d’humain ?


La Compagnie Caminante, dirigée par Ana Paula Gusmao, María Montero et Nicola Vacca, s’intéresse aux contrastes et à leurs entre-deux. La compagnie développe ses projets entre La Belgique, la France et la Suisse.


Chorégraphes et interprètes : Ana Paula Gusmao, María Montero et Nicola Vacca
Costumes : Sarah Delattre
Image : Stephen Rusk
Durée : 50 min
Entrée libre sur réservation
© Caminante


Signes d'Automne - Spectacles Sauvages

Signes d'Automne - Spectacles Sauvages

  • Mer. 6 nov. de 16 h à 18 h + autres horaires
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ SPECTACLES SAUVAGES


Des artistes jeunes ou confirmés font le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s‘expose sur notre plateau pendant ces deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.


✤ Ice – Bahar Temiz


Conception et chorégraphie : Bahar Temiz
Interprétation : Bahar Temiz
Texte : Michael de Cock
Scénographie : Meryem Bayram
Lumières : Pol Matthé
Son : Charo Calvo
Conseils artistiques : Marc Vanrunxt
Technique : Nele Verreyken
Remerciements : Simge Gücük, Ola Maciejewska
Durée : 15 minutes


Solo multi-facettes, Ice ne se situe pas seulement dans le champ de la danse, mais flirte aussi avec l’architecture et les arts visuels. Dans l’espace, des fils tissent une toile d'interactions, des nœuds, lignes et ruptures. Fondue dans ce paysage et dans un temps devenu liquide, la chorégraphe Bahar Temiz révèle les creux, les absences, la métamorphose de la matière et de notre monde.


À Istanbul Bahar Temiz termine le lycée français puis étudie la philosophie à Paris et la danse aux Pays-Bas. Elle suit la formation chorégraphique Ex.e.r.ce à Montpellier. Depuis 2013 elle crée 1+, In Love, Zee, et est interprète des Superamas comme d’Ivana Müller.


✤ Mon vrai métier, c’est la nuit – Jeanne Alechinsky et Yohan Vallée


Chorégraphie et interprètation : Jeanne Alechinsky, Yohan Vallée
Création costumes : Anna Carraud
Production : Collectif Appel d’Air
Partenaires : Micadanses, Paris – Le Silo, Méreville (accueils en résidences de création)
Durée : 20 minutes


« Il sera question de solitude et de peau renversée. Il sera question de défaire. Il sera question de noir ». Jeanne Alechinsky et Yohan Vallée se placent du côté de l’ombre pour performer l’obscurité qui se tapie en nous. Ensemble ils écoutent ce qui n’est pas entendu, voient ce qui n’est jamais regardé. Mon vrai métier, c’est la nuit trace ainsi des chemins de traverse, des gestes secrets et souterrains.


Jeanne Alechinsky et Yohan Vallée se rencontrent au conservatoire Erik Satie à Paris et dans les cours de Nadia Vadori-Gauthier avec qui ils travaillent pour Une minute de danse par jour, projet multi-formats. Ils partagent aussi le besoin de transmettre leurs danses à l’hôpital.


✤ Je suis venu voir danser des gens autour de moi – Anna Ten


Interprétation et co-auteur : Louis Labadens
Conception et mise en scène : Anna Ten
Assistante dramaturgie : Patricia Couvet
Regard extérieur : Patricia Couvet
Durée : 15min


Je suis venu voir les gens danser autour de moi est une histoire vraie, celle de Louis Labadens. Spectateur invétéré, il a été propulsé dans le monde de la danse contemporaine à l’approche de la soixantaine. Aujourd’hui il franchit un pas de plus : performer au plateau. Dans ce solo à la lisière du théâtre documentaire, Anna Ten, par la trajectoire hors normes de Louis, en dit long sur l’art d’être spectateur.


D’origine ukrainienne, la metteuse en scène et chorégraphe Anna Ten co-fonde le groupe d’expérimentation CAMP en 2015. Elle crée des environnements immersifs et se passionne pour les témoignages, comme celui de Louis Labadens, ancien cadre de magasin C&A devenu amateur de danse, puis professionnel sur le tard.


✤ L’être là – Léa Grappe


Jeu, texte et mise en scène : Léa Grappe
Assistance à la mise en scène : Arthur Raynaud
Costumes : Léa Grappe
Création sonore (voix off) : Léa Grappe
Création Lumières : Les Plateaux Sauvages pour Propulsion le 15 juin 2019
Régisseuse : Anne Roudy
Durée : 20 minutes
Un projet initié et crée au théâtre les Plateaux Sauvages dans le cadre du tremplin Propulsion


Comment savoir si on est vraiment là ? Pour y répondre, Léa Grappe se lance dans un seule en scène humoristique et philosophique. En partageant son training quotidien, entre danse et théâtre, jouant des possibilités de la présence, elle relie cette question au travail de l’interprète. Est-on soi-même quand on est sur scène ? Et, qu’est ce qui nous prouve que c’est bien Léa Grappe, devenant nous dans L’être là ?


Gagnante du prix du jury de Propulsion 2019 - tremplin pour les talents du 20ème - pour ce solo, Léa Grappe expérimente un théâtre incarné, performatif. Issue d’études dramatiques à Besançon et Paris, elle signait sa première mise en scène 46 Miettes en 2017.


© Baptiste Muzard - Léa Grappe - L'être là


Madre mía

Madre mía

  • Mer. 6 nov. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Évoquant l’affaire des bébés volés du Franquisme révélée dans les années 2010, Madre Mía entrecroise les voix d’hommes et de femmes témoins, organisateurs, complices de ces crimes à grande échelle, celles des victimes et de leurs défenseurs. La pièce se focalise sur la complexité de la filiation et de la quête identitaire ainsi que celui de la difficulté de la relation père-fille.


ON NEZ DES FEMMES  • Collectif Le Nez dans le bocal

ON NEZ DES FEMMES • Collectif Le Nez dans le bocal

  • Jeu. 7 nov. de 14 h 30 à 15 h 30 + autres dates
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

☉ THEATRE DE CLOWN ☉


• TROIS SEANCES :
◔ Jeudi 7 nov. à 14h30
◔ Vendredi 8 nov. à 10h et 20h30
• COLLECTIF LE NEZ DANS LE BOCAL
• A PARTIR DE 9 ANS


On nez des femmes !, c’est la naissance de deux clowns jumelles, naïves et sincères : Henriette et Katarina. Leur marraine Pétula leur annonce la nouvelle, elles sont des femmes et vont devoir suivre les indications du manuel « à l’usage de la femme moderne ». Talons, maquillage, épilation … tout y passe pour se conformer aux canons de beauté.


Entre clownerie et prise de conscience féministe, ce spectacle donne à voir deux clowns qui remettent en question les diktats imposés par « le manuel, » allégorie d’un sexisme du quotidien.


⇢ Distribution :
Aurélie Bozzelli et Mylène Calà : jeu
Katia Charmeaux : mise en scène


⇢ Soutiens :
Le Chapiteau de la Fontaine aux Images, Les Roches à Montreuil (résidence), Decomakers (décors)


☉ TARIFS :
- En prévente : 10 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- Sur place le jour J : 12 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- 5 euros par pers. pour les tarifs de groupe
- Gratuit pour les moins de 10 ans


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


Signes d'Automne - Spectacles Sauvages

Signes d'Automne - Spectacles Sauvages

  • Jeu. 7 nov. de 16 h à 18 h + autres horaires
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ SPECTACLES SAUVAGES - FORMES COURTES


Des artistes jeunes ou confirmés font le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s‘expose sur notre plateau pendant ces deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.


✤ Mimeosaurus – Theo Pendle


Un être indéfini au costume de chair, sans sexe, sans cheveux, se tord, danse et se transforme à volonté. Par curiosité, par distraction et par nécessité. Au gré des couleurs changeantes, au gré d’impulsions multiples, cet extrait raconte l’exploration d’un corps. À la façon d’un nouveau-né, nous assistons à la genèse de ses sensations.


Formé en danse à Montpellier, à Londres puis à Salzbourg en Autriche, Théo Pendle est interprète du travail de Ricardo Rozo, Dai Jian ou Karine Saporta. Il crée son premier solo Vous pouvez répéter ? au Regard du Cygne aux Signes de Printemps 2018.


Chorégraphie et interprétation : Théo Pendle
Regards extérieurs : Florence Peyrard, Moreno Solinas, Igor Urzelai
Durée : 10 min


✤ Démayé - Florence Boyer et Abdou N'gom


Venue de la Réunion, Florence Boyer investit la tradition Maloya : cette musique et cette danse héritées des esclaves de l’île. Pour Démayé, la chorégraphe cherche les maillages créatifs et imprévus qui surviennent dans le geste. Pas à pas, deux corps laissent émerger une danse née du marronnage : un voyage de l’un à l’autre, de la danse contemporaine au Hip-Hop, entre les rives de l’Océan Indien et de l’Atlantique.


Dès 2008 Florence Boyer s’intéresse à la tradition Maloya en signant l'un des premiers écrits scientifiques et anthropologiques sur le sujet. Récompensée de nombreux prix, son travail puise dans les traditions pour construire un langage chorégraphique contemporain.


Direction artistique : Florence BOYER
Chorégraphie : Florence BOYER
avec la complicité de Abdou N’GOM
Interpètes : Florence Boyer, Abdou N’GOM
Dramaturgie de la danse : Guy COOLS
Conseiller en dramaturgie : Dénètem TOUAMBONA
Création lumière : Alain CADIVEL
Composition musicale : Jako MARON
Costumes : Juliette ADAM
Durée : 15 minutes


✤ Comme ça – Collectif VRAC
Ils sont trois, dans un parc ou sur une plage. Enfin, le cadre n'est pas si important. Ils sont allés questionner des passants sur le mouvement. Comme ça est une danse quotidienne, minutieuse et qui s'adresse à la multitude. À vous spectateurs ils posent une question énigmatique : où voyez-vous le plus de mouvements ? Carré ou rond ?


C’est au Conservatoire de Paris qu’Alice Boivin, Laure Desplan et Enzo Pauchet se rencontrent. Chacun interprète pour d’autres artistes comme Sylvain Groud, Aurélie Berland ou Daniel Larrieu, en 2018 ils fondent ensemble VRAC pour chorégraphier leurs propres projets.


Chorégraphie et interprétation : Alice Boivin, Laure Desplan et Enzo Pauchet
Durée : 20 minutes


✤ Corps en transe – Daouda Nganga
Proposition chorégraphique : Daouda Nganga
Interprétation : Daouda Nganga
Un projet de l’aa-e - l’atelier des artistes en exil LOGO
Durée : 10 min


Daouda Nganga cherche la transe dans la danse, et nous invite à vivre, avec lui, cette transcendance. Dans son solo, il emprunte aux traditions spirituelles des peuples Kongo et Mandingues, d’Afrique de l’Ouest, un dialogue possible avec l’invisible. Corps en transe est une quête d'exaltation, un état de corps « traversé » qui a le pouvoir de nous libérer de peurs contemporaines et d’angoisses incarnées.


Né à Brazzaville au Congo, Daouda Nganga se forme à la danse afro-traditionnelle. Il co-crée Symbiose présenté à Dakar et Paris. En France depuis 3 ans, il danse notamment avec Thierry Thieû Niang et est accompagné par l’atelier des artistes en exil.


© Manaure Marin - Comme ça - Collectif VRAC


Pendant que je regardais les nuages dériver la nuit est venue

Pendant que je regardais les nuages dériver la nuit est venue

  • Jeu. 7 nov. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Dans le cadre de la 3e Biennale des Arts du Mime et du Geste
Imaginons qu’il nous serait possible de voir, dans un futur lointain, l’impact écologique de nos modes de vie d’aujourd’hui. Imaginons un monde où tout ce que nous tenons pour acquis n’existera plus. Un monde qui se sera arrêté après une accélération brutale. Qui sera là pour raconter l’histoire de l’humanité ? Et quelle serait cette histoire ?


C.R.A.S.H

C.R.A.S.H

  • Ven. 8 nov. à 14 h 30 + autres horaires
  • Anis Gras - Arcueil

Si l’affaire de Tarnac a autant marqué les esprits, c’est qu’elle fut médiatique avant tout, et avant même que la Justice ait eu le temps de s’en saisir. Et par ce processus, elle est devenue un produit de notre époque parmi d’autres. En retraversant l’affaire, ou l’«opération Taïga», du nom de code adopté à l’été 2008 par les flics de la sous-direction anti-terroriste, nous tenterons, dans la mesure du possible, mais par tous moyens, de porter un point de vue sur ce fait divers.


Tout sera différent

Tout sera différent

  • Ven. 8 nov. à 18 h
  • Anis Gras - Arcueil

Septembre 2018, Alma, 27 ans, est sommée de placer sa mère, atteinte d’une maladie neuro-dégénérative apparentée à Alzheimer, en maison de retraite. Face à l’effondrement des mémoires, Alma ressent le besoin impérieux de se retourner sur ses propres souvenirs, de convoquer ce qui déjà disparaît en elle. Et d’explorer sa propre histoire familiale, marquée par la guerre d’Algérie et les défis de l’assimilation à la société française…


Family Day

Family Day

  • Sam. 9 nov. de 10 h 30 à 18 h
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ FAMILYDAY


Programmation gratuite pour les moins de 12 ans, Family day est un temps ouvert dédié à toute la famille. Conçus pour les plus petits comme les plus grands, des ateliers de pratique, une sieste chorégraphique, des formes performatives ou des spectacles, sont à expérimenter tout au long de la journée.


✤ Tarifs pour la Family Day
10 € spectacle seul / 5 € atelier seul / 5 € sieste chorégraphique seule / 15 € le pass pour tous les événements- gratuit pour les - de 12 ans accompagnés


AGENDA DE LA JOURNÉE


✤ 10:30 - Entre chien et loup - Répertoire
Christina Towle – Kikuvo compagnie


Séance supplémentaire (hors les murs à la bibliothèque Louise Michel le samedi 16 novembre à 11:00 entrée libre sur réservation)


Chorégraphie et conception : Christina Towle
Interprètes : Caroline Ducrest et Miguel de Sousa
Conception musicale : Paki Zennaro
Scénographie et lumières : Anne Palomeres
Costumes : Cécile Fraysse
Durée : 30 minutes


L’histoire se passe à l’orée d’un bois, sur un sentier bordé d’arbres colorés. Entre chien et loup, quand le soleil se couche et que la lune se lève, quand le jour se transforme en nuit, dans l’obscurité un chien vient surprendre un loup. Le duo bestial joue avec ce qui les réunit et ce qui les différencie. Ils dansent entre le bleu et le jaune, le clair et le sombre, les miroirs et ses reflets. Apprivoisant leurs sentiments, de la peur à la confiance, ils entament ensemble une métamorphose pour abandonner petit à petit leurs animosités et devenir un peu plus humains.


Franco-américaine, Christina Towle s’est formée auprès d’un grand maître : Merce Cunningham. Elle fonde en 2015 la Kivuko. Après Lune et Soleil, Entre chien et loup clôt une trilogie pour les tous petits. Elle est, depuis 2019, programmatrice au Regard du Cygne.


✤ 11:30 - Atelier parents/enfants
Christina Towle – Kivuko Compagnie


« Promenons-nous dans les bois » autour d'Entre chien et loup, est un atelier qui propose d'apprendre ensemble, enfants et adultes, une chanson à geste. A partir d'un échauffement de la voix (respiration, voyelles, consonnes, crescendo, decrescendo) nous apprendrons les paroles, en y associant progressivement une gestuelle, qui participera à la mémoire de l'ensemble.


Séance supplémentaire (hors les murs à la bibliothèque Louise Michel mercredi 20 novembre à 15:00 entrée libre sur réservation)


✤ Siestes Chorégraphiques
Christina Towle – Kivuko Compagnie
14:30 et 15:30


Dans l’espace cosy et apaisant du Regard du Cygne, la sieste chorégraphique invite les petits et grands enfants, à l’oisiveté et à la détente. Auto-massages ludiques, improvisations dansées, exercices respiratoires, écoutes musicales et relaxation guidée sont autant d’expérimentations pour nous relaxer et qui, sait-on jamais, nous plongerons peut-être dans les bras de Morphée.


✤ 16:30 - Vernissage - Danse d’intérieur
Lotus Eddé-Khour


Danse d’intérieur se passe dans ce qu’on nomme, chacun à sa façon, « chez soi ». Maison, appartement, colocation, foyer, chambre d'hôpital, Lotus Eddé Khouri n’a pas besoin de place, elle n’a pas besoin de musique, elle a besoin d’une rencontre entre le mouvement, l’habitat et les personnes qui y vivent. Ce sont 13 premières Danses d’intérieurs qu’elle a égrené près de Nancy, puis 17 réalisées avec Le Regard du Cygne dans les 19ème et 20ème arrondissements. L’exposition de textes, photos et dessins témoigne de ces danses-là, intimes, furtives, vitales.


Entre alliage et discorde Lotus Edde Khouri se frotte au temps, sons et humeurs. Elle collabore avec les musiciens Jean-Luc Guionnet et Stéphane Rives, avec le plasticien Christophe Macé pour Structure-Couple. Depuis 2016, elle déploie Danse d’intérieur chez l’habitant.


© Christina Towle- Entre chien et loup


Making of…

Making of…

  • Mer. 13 nov. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Dans la société d’aujourd’hui qui noie l’individu dès l’enfance dans un globaritarisme de surconsommation de plus en plus absurde et destructif, notre propos est aussi celui de l’éloge du doute. L’objectif est de provoquer des interrogations concernant le positionnement sociétal des jeunes européens, avec leurs opinions et projets de vie, en montrant leurs confusions mais sans en faire le procès. Le spectacle cherchera à éclairer la mise en cohérence de leur « conscience » personnelle, mettant en parallèle leurs aspirations avec celles de leurs parents. Ces parents qui ont fabriqué une société devenue aujourd’hui infanticide : pas d’emplois et précarisation durable des jeunes, baisse de naissances et vieillissement de la population, enfin, par recherche de profits et paresse, legs d’une planète polluée, malade et épuisée. Ça revient de fait, physiquement et symboliquement, à condamner à mort ses descendants : une mort lente, peut–être, comme la chante Brassens, mais une mort quand même.

Pour y questionner / montrer les réactions des jeunes d’aujourd’hui, l’homicide qui justifie notre dramaturgie est un symbole explicite d’infanticide sociétal : une bavure policière provoque la mort de 3 jeunes dont un se révèle être le fils du policier responsable du drame.
Le nouveau correct politically show librement inspirée par « Douze hommes en colère » de Reginald Rose, célèbre modèle de questionnement du doute.


FATCH - Lotus Eddé-Khouri et Christophe Macé

FATCH - Lotus Eddé-Khouri et Christophe Macé

  • 14 et 15 nov. 2019 de 20 h à 22 h
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ FATCH - CRÉATION
Lotus Eddé-Khouri et Christophe Macé – Structure Couple


Sous le nom de Structure-Couple, Lotus Edde Khouri et Christophe Macé prolongent leur série de miniatures chorégraphiques, chacune propulsée par une chanson connue et remixée à la sauce Jean-Luc Guionnet. Pour FATCH tout est parti d’un célèbre standard de jazz : Sometimes I feel like a motherless child interprété par Fats Waller à l’orgue. Sur un socle cranté, tel un grand peigne avec des dents de la taille d’un pied, le duo s’obstine dans un jeu d’équilibre tenace, ténu, tendu et parfois teigneux.


Deuxième moitié de Structure-Couple Christophe Macé est performeur et artiste plasticien. Il colle, fabrique, bricole, monte, imbrique des matériaux de construction, parfois précaires, sondant le réel, pour les porter à la scène ou dans les espaces d’exposition.


Conception et réalisation : Lotus Eddé-Khouri, Jean-Luc Guionnet et Christophe Macé
Interprétation chorégraphique : Lotus Eddé-Khouri et Christophe Macé
Composition musicale : Jean-Luc Guionnet, d’après Sometimes I feel like a motherless child de Fats Waller
Interprétation musicale : Jean Dousteyssier
Scénographie : Christophe Macé
Lumières : Baptiste Joxe et Structure Couple

Durée : 40 min


→ Lotus Eddé-Khouri et Christophe Macé sont en résidence de création technique au Regard du Cygne du 23 au 27 septembre 2019


© Remy Illig - Structure couple - Fatch


LECTURE EXCENTRIQUE / MAÏA BERLING

LECTURE EXCENTRIQUE / MAÏA BERLING

  • Jeu. 14 nov. à 20 h
  • Le Samovar - Bagnolet

Une façon originale de découvrir des auteurs contemporains proches du Samovar : enseignants de la formation professionnelle ou amateure, anciens élèves, auteurs excentriques...


C’est Jean-Luc Vincent qui les programme.


Entre chien et loup - Christina Towle / Kivuko Compagnie

Entre chien et loup - Christina Towle / Kivuko Compagnie

  • Sam. 16 nov. de 11 h à 11 h 30
  • Bibliothèque Louise Michel - Paris

À PARTIR DE 3 ANS


✤ 11:00 - Entre chien et loup - Répertoire
Christina Towle – Kikuvo compagnie


Séance supplémentaire (hors les murs à la bibliothèque Louise Michel le samedi 16 novembre à 11:00 entrée libre sur réservation)


Chorégraphie et conception : Christina Towle
Interprètes : Caroline Ducrest et Miguel de Sousa
Conception musicale : Paki Zennaro
Scénographie et lumières : Anne Palomeres
Costumes : Cécile Fraysse
Durée : 30 minutes


L’histoire se passe à l’orée d’un bois, sur un sentier bordé d’arbres colorés. Entre chien et loup, quand le soleil se couche et que la lune se lève, quand le jour se transforme en nuit, dans l’obscurité un chien vient surprendre un loup. Le duo bestial joue avec ce qui les réunit et ce qui les différencie. Ils dansent entre le bleu et le jaune, le clair et le sombre, les miroirs et ses reflets. Apprivoisant leurs sentiments, de la peur à la confiance, ils entament ensemble une métamorphose pour abandonner petit à petit leurs animosités et devenir un peu plus humains.


Franco-américaine, Christina Towle s’est formée auprès d’un grand maître : Merce Cunningham. Elle fonde en 2015 la Kivuko. Après Lune et Soleil, Entre chien et loup clôt une trilogie pour les tous petits. Elle est, depuis 2019, programmatrice au Regard du Cygne.


L'ombre de chacun

L'ombre de chacun

  • Sam. 16 nov. de 16 h à 16 h 30 + autres dates
  • Théâtre de La Girandole - Montreuil

« C'est l'histoire... d'un Cerf inquiet, d'un petit Lapin qui veut grandir, d'un Soldat en guerre, d'un Chat qui fait toujours le même rêve, d'un Livre qui veut tout savoir et d'une Ombre. »
Parcourir.
Une histoire pour grandir.
Une histoire pour rêver.
Rêver.
Seul grandir ensemble.
Ensemble rêver tout seul.
Allumer la lumière.
Le temps et l'ombre, nos temps nos ombres pour avancer. Ensemble et seul.
Gravir.
Chanter.
Tourner.
Noter.
Attendre.
Sauter.
Tinter.
Rouler.
La peur qui danse dans l'ombre de chacun.
Le rêve qui se demande.
Danser l'ombre, nos ombres.
Seul mais ensemble, ce sera plus simple.
Non ?


COURS PUBLIC DES 1E ANNÉE

COURS PUBLIC DES 1E ANNÉE

  • Sam. 16 nov. de 18 h à 19 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année avec Guy Lafrance


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Apéro Poésie / Punk Puppet Ritual

  • Sam. 16 nov. à 18 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

DANS LE CADRE DE L'ÉVÈNEMENT POÉSIE, INITIÉ PAR LE DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE


à 18H30


Apéro poésie avant le concert, en compagnie d'Anne Mulpas


à 19H30


Avant même le décompte des temps, lorsque l’animal s’humanisait, était déjà la poésie. En ce temps, elle n’était pas encore langage des mots mais simplement sentiment du merveilleux, perception d’une « Beauté libre » (Kant) beauté qui dépasse le sens ou le message.
Le peintre P.Soulages par exemple considère la peinture comme « une harmonisation de formes et de couleurs sur laquelle viennent se faire et se défaire le sens qu’on lui prête ». Ainsi la poésie se pose, se prose, dans toute forme de création artistique.
En quoi la poésie infuse-t’elle dans nos pratiques, artistiques ou non, et quelle empreinte y laisse-t’elle, lorsqu’elle se déshabille de ses mots, et nous relègue à l’essence de ce qu’elle tente d’exprimer ?
En associant l’expression corporelle et sonore, le Punk Puppet Ritual tente de réinventer la poésie originelle, un fluide sans mots qui transporte nos sens…
Un temps d’échange et de réflexion autours de l’idée d’une poésie originelle est marge de la représentation.


Punk Puppet Ritual

Punk Puppet Ritual

  • Sam. 16 nov. à 18 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

DANS LE CADRE DE L’ÉVÉNEMENT POÉSIE, INITIÉ PAR LE DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE


à 18h30


Apéro Poésie


à 19h30


Avant même le décompte des temps, lorsque l’animal s’humanisait, était déjà la poésie. En ce temps, elle n’était pas encore langage des mots mais simplement sentiment du merveilleux, perception d’une « Beauté libre » (Kant) beauté qui dépasse le sens ou le message.
Le peintre P.Soulages par exemple considère la peinture comme « une harmonisation de formes et de couleurs sur laquelle viennent se faire et se défaire le sens qu’on lui prête ». Ainsi la poésie se pose, se prose, dans toute forme de création artistique.
En quoi la poésie infuse-t’elle dans nos pratiques, artistiques ou non, et quelle empreinte y laisse-t’elle, lorsqu’elle se déshabille de ses mots, et nous relègue à l’essence de ce qu’elle tente d’exprimer ?
En associant l’expression corporelle et sonore, le Punk Puppet Ritual tente de réinventer la poésie originelle, un fluide sans mots qui transporte nos sens…
Un temps d’échange et de réflexion autours de l’idée d’une poésie originelle est marge de la représentation.


COURS PUBLIC DES 2E ANNÉE

COURS PUBLIC DES 2E ANNÉE

  • Sam. 16 nov. de 20 h à 21 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 2e année avec Lory Leshin


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Café des Enfants 1,2,3 Poème !

Café des Enfants 1,2,3 Poème !

  • Dim. 17 nov. de 15 h à 18 h
  • Anis Gras - Arcueil

DANS LE CADRE DE L'ÉVÈNEMENT POÉSIE, INITIÉ PAR LE DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE
« Poète – Poème, viennent du grec ancien signifiant Faire , Créer »


SPECTACLES – ATELIERS


Théâtre Qui est ce ? Avec la Cie Totem Recidive


Musique & Danse Résonances Avec la Cie Le Fondeur de Son


Poèmes Au tableau! Avec Anne Mulpas


Peintures Jeux Poétiques Avec Laurent Melon


LE DIWAN RELAIS INFORMATION


Bottin Poétique des personnages – lieux- évènements


Récolte d’histoires et d’usages


Poéthèque Découvertes, histoire de la poésie, des poètes et des poèmes


Poésie Ville La Poésie s’affiche et se partage


Manifestation organisée dans le cadre de l’évènement Poésie initiée par le Département du Val de Marne


Bach sonate e danzate - Marco Chenevier - Répétition publique

Bach sonate e danzate - Marco Chenevier - Répétition publique

  • Mar. 19 nov. de 16 h à 17 h
  • Le Regard du Cygne - Paris

✤ Bach de Marco Chenevier – Compagnie Aldes


Un violoncelle et un corps sont les deux instruments de la partition de Bach sonate e danzante. Six préludes de Jean-Sébastien Bach, monuments de la musique classique, s’offrent à la scène comme six personnages aux couleurs et aux sentiments contradictoires. Nul besoin de trop intellectualiser cette musique savante, par la danse elle se digère et nous déplace. Dans cette médiation rythmique et physique, Marco Chenevier, gracile et disponible, ouvre ainsi les portes de son théâtre empathique. L’un de ceux qui sait adoucir les mœurs et calmer l’humeur.


Naviguant entre la France et l’Italie, auprès de Roméo Castellucci ou Carolyn Carlson, et collaborateur de Roberto Castello, Marco Chenevier développe une recherche croisant théâtre et danse. Fondateur de TiDA, il crée 15 pièces et dirige le festival T*Danse.


De et avec : Marco Chenevier (danse) et Serena Costenaro (violoncelle)
Lumières : Andréa Sangiorgi
entrée libre sur réservation


→ Marco Chenevier est en résidence de création au Regard du Cygne au printemps 2020


© Ewa Gleisner- Bach


Atelier parents/enfants à la bibliothèque Louise Michel

Atelier parents/enfants à la bibliothèque Louise Michel

  • Mer. 20 nov. de 15 h à 16 h
  • Bibliothèque Louise Michel - Paris

✤ 15:00 - Atelier parents/enfants
Christina Towle – Kivuko Compagnie


« Promenons-nous dans les bois » autour d'Entre chien et loup, est un atelier qui propose d'apprendre ensemble, enfants et adultes, une chanson à geste. A partir d'un échauffement de la voix (respiration, voyelles, consonnes, crescendo, decrescendo) nous apprendrons les paroles, en y associant progressivement une gestuelle, qui participera à la mémoire de l'ensemble.


IBOX

IBOX

  • Mer. 20 nov. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Dans un futur rapproché, le monde ultra-connecté en proie au mal-être, à l’individualisme et à l’isolement, a trouvé son salut grâce à l’IBOX. Un outil thérapeutique révolutionnaire crée par une multinationale vendu par millions qui permet non seulement aux individus de guérir de leurs névroses en revivant les moments décisifs de leur vie en réalité augmentée mais surtout d’accéder à un sentiment oublié qu’on appelle le bonheur.


Feutrine

Feutrine

  • Jeu. 21 nov. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Feutrine est une sorte de conte moral, un récit à la fois linéaire et éclaté qui éclaire un certain état de notre société et des rapports d’inclusion ou d’exclusion qui s’y jouent. Les personnages de Feutrine s’affairent à l’aménagement du territoire et construisent leur fortune en une sorte de Monopoly urbain en gérant leur monde et ses habitants à la manière du jeu Simcity. Dans Feutrine, des notables gravissent peu à peu les échelons de la gouvernance municipale. Cette ascension se matérialise par la construction de nouveaux étages de l’immeuble familial. Du haut de cette petite tour, ils toisent les habitants et tentent de leur imposer un bien commun, normé, à leur image. Une des filles de cette famille, différente des autres, au tempérament artistique et frondeur, s’émancipe du carcan politico-familial en creusant des galeries sous le bel édifice.


Soirée partagée - Marie Simon et Eva Assayas

Soirée partagée - Marie Simon et Eva Assayas

  • 21 et 22 nov. 2019 de 20 h à 21 h 30
  • Le Regard du Cygne - Paris

SOIRÉE PARTAGÉE


✤ Le vrai lieu - CRÉATION - Eva Assayas – Compagnie Hekla


Se reconquérir, bâtir les contours de son corps incertain, être soi comme être chez soi, voilà le défi que se lance Eva Assayas dans un solo en prise directe avec l’intimité. Inspirée des mots d’Albert Camus et des tiraillements qu’il décrit au fil des pages de son roman inachevé Le Premier Homme, la chorégraphe expérimente le geste comme un foyer. Dans un paysage tout aussi démesuré qu'illusoire, et enveloppée de sonorités électroniques, Eva Assayas part à la recherche du vrai lieu, déraciné et apatride.


Formée au CNSMDP et diplômée de littérature française comparée Eva Assayas, chorégraphe et interprète, se préoccupe à la fois des gestes et des mots. Portée par ceux de Camus, elle crée avec Ariane Derain Obscur à soi même. Le vrai lieu en est le second volet.


Chorégraphie et interprétation : Eva Assayas
Scénographie : Guillaume Bouisset
Musique originale : Antoine Assayas
Durée : 30 minutes


__________________________________


✤ Soie - CRÉATION - Marie Simon – Compagnie Les Cils


Chorégraphe et interprète : Marie Simon
Composition et interprétation (musique Live) : Ahmed Amine Ben Feguira
Durée : 20 minutes


Quelques notes de oud, instrument traditionnel du maghreb et proche orient, sonnent dans l'obscurité. Puis un corps nu se laisse deviner. Doucement éclairée par des touches enveloppantes de lumière, la danse de Marie Simon se déplie. Abyssale, voluptueuse et labyrinthique, elle semble tisser, avec des fils invisibles, une étoffe qui relierait le monde et le moi profond de la chorégraphe et interprète. Soie, pièce courte délicatement habillée par la nudité, offre un duo entre la danse furtive de Marie Simon et les sonorités chantantes de Ahmed Amine.


Diplômée en danse et en arts plastiques, après être sortie de l’incubateur de la Fabrique de la danse, Marie Simon crée la compagnie Les Sils. Elle rencontre Ahmed Amine lors de la formation Prototype V à l’abbaye de Royaumont. Soie est sa première création.


© Philippe Hanula - Soie - Marie Simon


Where did I kill you for the first time ?

Where did I kill you for the first time ?

  • Ven. 22 nov. à 14 h 30 + autres horaires
  • Anis Gras - Arcueil

Un metteur en scène iranien veut reconstituer son passé. Pour élucider la mort de sa sœur dont il ne se souvient plus, il demande à des acteurs de jouer différentes versions de l’événement. Un jour, au moment de la guerre, en Iran, lorsque le metteur en scène était enfant, sa mère, qu’il accompagne, va chercher sa sœur aînée à l’école. Des bombardements éclatent subitement. Ils se réfugient dans une cave mais … Sa mémoire grésille comme un vieil écran, un vieux téléviseur. Il se souvient de son amour d’enfance. Incertain, il donne d’autres indices – un texte – aux acteurs qui jouent une autre scène. C’est une autre histoire : un jour, suite aux fraudes électorales, il veut assister aux manifestations contre le gouvernement. Sa mère envoie sa sœur afin de l’en dissuader. Le metteur en scène se souvient alors d’une jeune femme rencontrée au milieu de la foule et dont il s’éprend instantanément. Les soldats tirent des coups de feu puis … Impossible de se rappeler de la suite. Sa mémoire le fuit. De quelle douleur, de quelle couleur, cette amnésie est-elle le nom ? Dans les souvenirs de chaque événement qui se succède, où l’amour se mélange à la mort, le réel à l’imaginaire, le vrai au faux, se trace peut-être un chemin, un fil. Émerge une faille. Mais laquelle ?


Festival Bruits Blancs #9 – Samedi 23 novembre

Festival Bruits Blancs #9 – Samedi 23 novembre

  • Sam. 23 nov. à 20 h
  • La Muse en Circuit - Alfortville

Franck Vigroux & Kurt d’Haeseleer
The Island (Part 1)
Cinna Peyghamy


Festival BRUITS BLANCS #9
21 NOVEMBRE > 7 DÉCEMBRE
Bruits Blancs est un temps dédié aux explorations sonores. Véritable laboratoire musical, les expérimentations des artistes tendent à ouvrir des voies encore inconnues. Lieu de rencontres inédites entre musicien.ne.s, écrivain.e.s, auteur.trice.s, plasticien.ne.s,… le festival Bruits Blancs est un événement ouvert a  toutes les formes d’expressions nées des nouvelles technologies et du numérique. La confrontation des langages et des genres ouvre une voie d’exploration propre a  chacun, singulie re, susceptible d’ouvrir sur une aventure, des collaborations inattendues, voire inespérées..


FESTIVAL BRUITS BLANCS #9 : PANDORE

FESTIVAL BRUITS BLANCS #9 : PANDORE

  • Mer. 27 nov. à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Soliste internationale, compositrice, Hélène Breschand est une figure emblématique de la harpe expérimentale et contemporaine. Elle a collaboré avec des musiciens
classiques, des compositeurs contemporains, des cinéastes, des plasticiens et des danseurs. Elle présentera sa création Pandore, accompagnée du compositeur Tarek Atoui et de la performeuse Cécile-Mont Reynaud. Au centre du travail de Tarek Atoui se trouve une réflexion continue sur l’instrument et la performance, comme action à part entière, comme procédé dynamique, complexe et épanouissant. Improvisées pour la plupart, les performances qu’il adapte restent toujours ancrées dans ces recherches méticuleuses faites en amont grâce aux archives sons et collections diverses. Pandore est un prétexte, un appui, une source, un questionnement sur la nature de l’homme. Se frotter à l’inconnu, à l’autre, à sa peau, aux mots, à la poésie, à l’instant présent. A chaque fois que nous ouvrons la boite de Pandore, tous les maux de l’humanité s’échappent sauf l’espérance, la curiosité a fait place à la sagesse, la sagesse à la liberté. C’est à travers une performance unique à chaque représentation, qu’une histoire toujours différente se crée.


De nos frères blessés

De nos frères blessés

  • Mer. 27 nov. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Tu meurs à cause de l’opinion publique. En 1956, Fernand Iveton, français d’Algérie et ouvrier indépendantiste, pose une bombe dans un local vide de son usine : explosion prévue après la fin du travail pour ne blesser personne. La bombe n’explose pas mais il est arrêté, torturé, et condamné à la peine capitale. On se heurte à la raison d’Etat… L’histoire de Fernand Iveton, tué pour l’exemple, est transmise comme un conte mêlant l’intime à l’Histoire.


CLOWN ET OBJET / PASSAGE DE L’ANGE (CIE VOIX-OFF - DAMIEN BOUVET)

CLOWN ET OBJET / PASSAGE DE L’ANGE (CIE VOIX-OFF - DAMIEN BOUVET)

  • Jeu. 28 nov. à 20 h 30 + autres dates
  • Le Samovar - Bagnolet

Du Jeudi 28 au samedi 30 novembre à 20h30
Dimanche 1er décembre à 18h
Tout public
Tarifs : 15€ / 12€ ( bagnoletais, tarifs réduits) / 5€ (enfants de – de 12 ans, écoles de théâtre et de cirque)


>> Solo comique pour personnage cosmique


Un ange passe. Patatras !, le voici qui s’étale comme une crêpe sur notre planète, au point de ne pas se rappeler le message qu’il est venu délivrer... Dans un spectacle qui tient du cabaret et du solo d’auguste au nez rouge, Damien Bouvet interprète un être chimérique traversé par tous les possibles.


De et avec : Damien Bouvet


CLOWN ET OBJET / FOCUS SUR DAMIEN BOUVET :


Damien Bouvet, fonde en 1986 la cie Voix Off ; il est de ces artistes inclassables qui, à l’image de la marionnette, conjugue librement plusieurs langages. Celui du corps d’abord, central, à travers le thème du travestissement et de la métamorphose. Mais aussi, en écho à ce «corpsfrontière» qui dialogue entre plusieurs états, statuts ou natures, celui de l’adresse au public toujours très juste, qu’il déploie au gré des apparitions de ses personnages. Enfin, le langage clownesque, qu’il réinvente, comme une obsession.


La Bibliothèque Nationale de France, le Théâtre Dunois, le Théâtre aux Mains Nues, Le Samovar, l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette s’associent pour ce focus qui nous permet d’entrer au cœur de l’œuvre de cet artiste et de s’immerger dans son travail si singulier.


Au programme du 8 octobre au 19 janvier : près de 40 représentations avec cinq spectacles dont une création, des rendez-vous questionnant le rapport à la «trace artistique» et des plateaux Jeunes projets inscrivant l’artiste dans une démarche de transmission.


. voir la programmation du Mouffetard-théâtre des arts de la marionnette: http://lemouffetard.com/spectacle/le-poids-dun-fant%C3%B4me


. voir la programmation du Théâtre aux mains nues: http://www.theatre-aux-mains-nues.fr/programmation


Festival Bruits Blancs #9 – Vendredi 29 novembre

Festival Bruits Blancs #9 – Vendredi 29 novembre

  • Ven. 29 nov. à 20 h
  • La Muse en Circuit - Alfortville

Ulrich Krieger
RAW
Christophe Auger, Xavier Quérel & Jérôme Noetinger
Cellule d’intervention Metamkine


FESTIVAL BRUITS BLANCS #9

FESTIVAL BRUITS BLANCS #9

  • Sam. 30 nov. à 17 h
  • Anis Gras - Arcueil

Confrontation en direct entre écriture littéraire et écriture musicale


Rencontre auteur.trice.s et musicien.ne.s: un temps de création artistique aboutissant à des séquences d’une vingtaine de minutes. Chaque écrivain.ne met en jeu son écriture dans une rencontre avec un.ecompositeur.trice, musicien.ne, ou un.e plasticien.ne.


Saxifrages

Saxifrages

  • Mer. 4 déc. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Margaux, Capucine, Lola, Camille et Mickaël ont grandi au sein d’une communauté hippie dans les années 70 ; ils ont fait leur révolution à hauteur d’enfance et cru qu’ils pouvaient changer le monde. Séparés, ils se heurtent aux années néolibérales et quand ils se retrouvent, adultes, pour liquider le passé, ils découvrent qu’ils sont liés par un pacte qui les amène à sortir de leur confort pour réinventer une utopie de résistance.


Allons Enfants !

Allons Enfants !

  • Du 5 au 7 déc. 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

La troupe des Epis Noirs revisite avec son énergie burlesque, poétique et musicale l’histoire de France. Avec fougue et innocence (ce qui n’empêche pas la lucidité), de tableaux en chansons , ils vous entraînent dans leur douce folie où les poussières d’étoiles dansent la bourrée auvergnate, Jeanne d’arc un slow amoureux pendant que Napoléon joue à saute moutons à Waterloo… Et pourquoi pas ?


CONFÉRENCE PERTURBÉE / REPORTERRE

CONFÉRENCE PERTURBÉE / REPORTERRE

  • Ven. 6 déc. à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

Le Samovar et le journal Reporterre co-organisent des « Conférences Perturbées » sur des thématiques variées liées à l’écologie.


Au plateau : un conférencier·ère et un·e artiste clown·e.


Au programme le 6 décembre : AGRICULTURE, PESTICIDES ET SANTÉ : QU’EST-CE QU’ON FAIT ?


ouverture à 20h / début de la conférence à 20h30 / durée: 1h15


tarif unique : 8€ (5€ écoles de cirque et de théâtre)


Impossible aujourd’hui d’y échapper : les pesticides se retrouvent dans toutes nos assiettes et leurs effets sur notre santé ne sont plus à prouver.


Comment changer notre modèle agricole ?


Pistes de réponses sur la scène du Samovar avec un.e conférencier.e proposé.e par Reporterre et un.e artiste clown : Charlotte Saliou


En partenariat avec la Fondation Léa Nature


Julie

Julie

  • Mer. 11 déc. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Durant la nuit de la Saint Jean, Julie et Jean, respectivement fille du propriétaire et domestique de la propriété, confrontent leurs désirs d’émancipation et luttent pour leurs survies. Jean désire Julie, l’a toujours désirée, mais la déteste parce qu’elle représente tout ce qui lui a toujours manqué. Julie fantasme un avenir loin de son père et séduit un homme qu’elle méprise. Une lutte commence.


L'IMPOSTURE

L'IMPOSTURE

  • Jeu. 12 déc. de 20 h 30 à 21 h 40 + autres dates
  • Théâtre de La Girandole - Montreuil

Plus jeune j'étais persuadée que la vie c'était : faire des études, avoir un bon travail, se marier avec un homme et faire des enfants. Il fallait être mince et féminine, parce que c'est comme ça que sont les femmes, en tout cas celles que l’on voit à la télévision, dans les magazines... Alors comment se construit-on quand on est grosse? Pas très jolie? Que l’on voudrait être un garçon pour se marier avec des filles? Quand on se sent comme une imposture.
En grandissant, j'ai souvent dit en plaisantant que j'étais « une imposture ». Une imposture sur les bancs de la fac, une imposture à l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette, une imposture dans le réseau des arts de la marionnette. Et cette blague a toujours fait rire tout le monde. Les blagues ne sont pas anodines, c'est de là que me vient l’envie de créer un spectacle solo, un one-woman-show marionnettique qui aborde ce sujet de la disparité, et de la place que la société donne aux gens différents : Aux gros, aux homosexuels, aux intermittents ... Et il se trouvent que j'ai la chance d'être les trois à la fois. Ce spectacle n'est pas une thérapie, mais une furieuse envie de créer, de dire, et de PARTAGER. Partir de soi, pour dire des choses plus universelles, questionner cette société hétéronormée qui laisse encore si peu de place à ce qui ne rentre pas dans des cases. Il s'agit de créer un spectacle populaire, qui se joue partout et pour tous. Pour cela j'ai décidé d'utiliser une technique qui me fascine depuis que je suis en âge de regarder des cassettes vidéos : le one-man-show et le stand up. Faire des sketchs, des vannes, parodier. Faire un spectacle drôle en utilisant mon outil : la marionnette et le théâtre d'objets. Pour raconter avec humour et poésie l’histoire « des gens qui doutent », des ratés, de ceux qui se sont toujours sentis dans un entre deux... Un autoportrait marionnettique où naîtront de nombreux personnages que l'on a tous rencontré dans notre vie.
Lucie Hanoy


Euphrate

Euphrate

  • Ven. 13 déc. à 14 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Chemin initiatique d’une jeune étudiante en quête de sens et de liberté. Seule en scène, assise sur une chaise où elle ne parvient pas à rester en place, elle se trouve aux prises avec la difficulté de s’adapter au cadre qu’on lui propose. Comment trouver sa voie dans ce monde moderne? Comment affirmer une parole singulière et ne pas céder sur son désir? Comment transformer ses erreurs en un tremplin créatif?
Alternant mots et mouvements avec le corps au cœur des apprentissages : Un éloge de la liberté.


COURS PUBLIC DES 1E ANNÉE

COURS PUBLIC DES 1E ANNÉE

  • Ven. 13 déc. de 19 h à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année avec Guy Lafrance


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Partitions Graphiques Animées

Partitions Graphiques Animées

  • 13 et 14 déc. 2019 à 19 h 30
  • Anis Gras - Arcueil

Partitions Graphiques Animées est une collection de partitions générées par ordinateur. Elles utilisent une notation non conventionnelle, faite de signes et d’images en mouvement. Elles sont ouvertes, évoluent au cours du temps, en fonction du comportement des interprètes, des choix en temps-réel du compositeur, d’un algorithme. Elles placent l’interprète au cœur de la création, s’adressant autant à des ensembles d’improvisateurs, de musique expérimentale ou amateurs. Elles sont visibles par les interprètes et le public et impliquent ainsi fortement l’auditeur à travers le partage du processus de création.


Midi était en flammes

Midi était en flammes

  • Lun. 16 déc. à 14 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

Midi était en flammes, deuxième spectacle de la compagnie le Difforme, est une variation sur le roman et film Théorème du poète visionnaire Pier Paolo Pasolini.
Le passage d’un ange vient bouleverser la vie verrouillée d’une famille bourgeoise, provoquant chez chacun de ses membres une quête solitaire.
Développant un langage d’images, de corps, de musique et de sons, le spectacle interroge notre rapport collectif au désir, au sacré et à la morale, nous immergeant dans les sensations vécues par des individus en quête d’absolu.
L’équipe artistique au plateau se compose de sept acteurs dont un circassien et un musicien.
« Pour être poète, il faut avoir du temps : bien des heures de solitude, seul moyen pour que quelque chose se forme, vice, liberté, pour donner style au chaos. » P. P. Pasolini


La vie des bord(e)s

La vie des bord(e)s

  • Mar. 17 déc. à 19 h 30 + autres dates
  • Anis Gras - Arcueil

CONTE ELECTRO POP – « Il était une fois, a long long time ago, mucho tiempo, molto tempo fa… »
Un conte. Moderne mais forcément un peu ancien aussi. L’histoire d’un royaume imaginaire, construit sur le modèle d’une coquille d’escargot, avec une route en colimaçon partant de sa base large à son sommet pointu, sur lequel siège un roi, ses conseillers, ses courtisans. Le territoire s’organise comme de bien entendu, du plus pauvre – en bas – au plus riche – en haut –, et la vie…


L’Asticot

L’Asticot

  • Mer. 18 déc. à 14 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

L’Asticot n’aime pas l’école et se pose plein de questions. Il vit seul avec sa mère, Viola. Il ne sait rien de son père qui a été effacé par Viola, comme on tente de chasser un cauchemar obsédant. Durant trois jours, on suit l’Asticot et sa mère dans leurs allers et retours de la maison à l’école. Ils croisent la Femme Lente et l’Homme qui aideront l’Asticot à en savoir un peu plus.


En attendant Léa

En attendant Léa

  • Sam. 21 déc. de 16 h à 16 h 45
  • Chapiteau Méli-Mélo - Versailles

En attendant Léa, c’est la nouvelle création de la compagnie Vis-à-Vis Théâtre. C’est aussi une histoire d’amitié dans laquelle portés et acrobaties, pas dansés et manipulation d’objets remplacent, avec pudeur et humour, les mots. Comment dire que l’on tient à quelqu’un ? Saupoudré d’un peu de clown, vous avez là un joli moment de plus à partager ensemble en cette fin d’année.


Avec Clémentine Michel, Paul Lofferon et Yann Boyenval


LECTURE EXCENTRIQUE / MARIE-ELISABETH CORNET

LECTURE EXCENTRIQUE / MARIE-ELISABETH CORNET

  • Jeu. 9 janv. à 20 h
  • Le Samovar - Bagnolet

Une façon originale de découvrir des auteurs contemporains proches du Samovar : enseignants de la formation professionnelle ou amateure, anciens élèves, auteurs excentriques...


C’est Jean-Luc Vincent qui les programme.


AU BOIS DORMANT •  Cie Les Illustres Enfants juste

AU BOIS DORMANT • Cie Les Illustres Enfants juste

  • Mar. 21 janv. de 10 h à 11 h + autres dates
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

🐸 THEATRE JEUNE PUBLIC


• TROIS SEANCES :
◔ Mardi 21 janv. à 10h et 14h30
◔ Mercredi 22 janv. à 14h30
• Avec MARIONNETTES et MUSIQUE MEDIEVALE
• CIE LES ILLUSTRES ENFANTS JUSTE
• A PARTIR DE 5 ANS


Une marionnettiste, un comédien et un musicien s’amusent à dépoussiérer le conte de la Belle au bois dormant en se servant de tout ce qu’ils trouvent dans cette armoire de Mère-Grand, ce morceau de grenier oublié depuis une centaine d’années.


Les étoffes, les robes et les tapisseries. Les poupées, les cartes à jouer et l’argenterie. Les draps et les nappes brodées deviennent des décors animés. Les fées sont des insectes volants tricotés avec des ailes en dentelle et la méchante fée est une araignée qui tisse sa toile en crochet. Tous ces objets se mettent à vivre et à chanter aux rythmes enjoués d’un tambour, d’une vielle à roue et d’un orgue à soufflet.
À l’intérieur de ce placard vit une petite princesse enfermée. La reine et le roi de cœur se font beaucoup de souci pour leur enfant. Pour éviter le mauvais sort et ne rien risquer, ils la gardent bien au chaud dans cette armoire-château, une sorte de lit clos. C’est rassurant mais un peu étouffant. C’est un peu comme ça les parents...


Alors pour s’en sortir, il faut grandir, pousser les portes, trouver la clé pour débloquer les verrous d’une armoire trop petite.


⇢ Distribution :
Marjolaine Juste : mise en scène
André Fauquenoy, Marjolaine Juste et Denis Rézard : interprétation
Benoît Juste et Denis Rézard : composition musicale
Denis Rézard : interprétation musicale, organetto, vielle à roue et percussions
Gilles Richard : regard extérieur
Marjolaine Juste et Cédric Mercier : construction marionnettes
Marjolaine Juste : scénographie
Marjolaine Juste et Philippe Juste : construction scénique
Géraldine Alibeu et Marino Théry : illustration
Alice Touvet : costumes, Camillelvis et Carine Baudet : graphisme
Ophélia Bard, Camillelvis & Carine Baudet : photographies


⇢ Partenaires :
Théâtre de l'Usine (Compagnie Hubert Jappelle) Eragny sur Oise (95), Théâtre de Courbevoie, Espace Carpeaux (92), Atelier Dynamo, Montreuil-sous-Bois (93), Théâtre aux mains nues Paris (75), Scene 55 Mougins (06)


☉ TARIF SPECTACLES JEUNE PUBLIC : 4 euros


☉ ACHAT DES BILLETS :
- En prévente grâce à la billetterie en ligne (bientôt ouverte) ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


Cours public des 1e année

Cours public des 1e année

  • Mar. 21 janv. de 19 h à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Un bout de jardin

Un bout de jardin

  • Mer. 22 janv. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Guillaume est un jeune homme mal dans sa peau et une victime qui s’ignore. A la suite d’une mauvaise rencontre sur Internet, il tombe dans l’addiction à la pédopornographie et s’engouffre de plus en plus dans cette déviance jusqu’à être rattrapé par la justice. Il ne se reconstruira qu’après avoir compris ce qui avait été occulté dans son passé.


FOCUS SUR LA CIE À / LE CHANT DU BOUC

FOCUS SUR LA CIE À / LE CHANT DU BOUC

  • Ven. 24 janv. de 20 h 30 à 21 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

Durée : 50 minutes / Spectacle pour adultes, accessible en famille à partir de 12 ans


tarifs : 15€ / 12€ (bagnoletais, tarifs réduits) / 5€ (écoles de cirque et de théâtre)


*Tragédies minuscules mais universelles *


Le « Chant du bouc » est une tragédie minuscule mais universelle, portée par trois comédiens et un musicien, fable aigre-douce autour de l’intégration, de la figure de l’étranger, et du rapport à la norme. Avec une écriture théâtrale burlesque et musicale, "Le Chant du Bouc" explore les résonances de la tragédie aujourd’hui, à travers la figure du "bouc émissaire", nous plongeant en pleine tragi-comédie de proximité.


Dans "Le Chant du Bouc", le bouc est le symbole de la personne sacrifiée, la métaphore de la victime.


Le "bouc émissaire" en tant qu’héros tragique est la figure autour de laquelle s’articulent le propos et l’écriture de la pièce.


Le point de départ du spectacle est là : trois personnages sont réunis autour de l’enterrement d’un bouc, vraisemblablement victime d’un crime dont nous ne connaissons ni le motif ni le coupable. Plus qu’un animal mort, il est la métaphore de ce qui a été sacrifié pour les uns, mais aussi de l’expiation des crimes commis par les autres.


Il symbolise l’état tragique dans lequel chacun se trouve.


Au prix de quel sacrifice parvient-on à s’intégrer ? à être reconnu ? À quelle part de nous-mêmes sommes-nous prêts à renoncer en échange de cela ?


• Direction artistique, écriture et mise en scène : Nicolas Alline et Dorothée Saysombat


• Regard extérieur (précis-yeux) : Nicolas Quilliard


• Jeu : Nicolas Alline, Dorothée Saysombat et Jean-Pierre Hollebecq


• Composition et interprétation musicale : Nicolas Gallard


• Création lumières : Rodrigue Bernard


Dans le cadre d'un focus sur la Cie à dans le Département de Seine Saint-Denis (en savoir plus: http://www.lesamovar.net/programmation/compagnies-programmes/2019-2020)


FOCUS SUR LA CIE À / ILS SONT PASSÉS PAR ICI

FOCUS SUR LA CIE À / ILS SONT PASSÉS PAR ICI

  • Sam. 25 janv. à 16 h
  • Le Samovar - Bagnolet

Nous proposons à des compagnies constituées d’anciens du Samovar de venir présenter en 10 minutes à leur manière (carte blanche : tchatche, extraits, vidéo…) leur parcours et leurs projets : des artistes ayant fait la formation du Samovar depuis sa création en 1990 jusqu’à la promotion de 2012-2014, que leurs chemins aient gardé une couleur clownesque ou pas, l’intérêt étant de montrer la diversité de leurs langages artistique.


Une après-midi festive ouverte aux programmateurs pour découvrir des univers variés ayant émergé des bouillonnements du Samovar…


Nous vous espérons nombreux au rendez-vous !


FOCUS SUR LA CIE À / MA FOI

FOCUS SUR LA CIE À / MA FOI

  • Sam. 25 janv. de 19 h à 19 h 45 + autres horaires
  • Le Samovar - Bagnolet

Durée : 40 minutes
Public : Ados et Adultes / jauge réduite : 50 personnes par séance
Tarifs : 15€ / 12€ (bagnoletais, tarifs réduits) / 5€ (écoles de cirque et de théâtre)


*Petite forme de théâtre d’objets et de bondieuseries pas si catholiques pour autel électronique *


Créée dans le cadre d’une commande d’Angers Nantes Opéra passée à Dorothée Saysombat en octobre 2009 autour du Concile d’Amour d’Oskar Panizza, « Ma foi » traite la thématique de la religion face à la sexualité, en particulier face à la question des Maladies Sexuellement Transmissibles, en mettant en scène une religieuse manipulant des objets plus ou moins catholiques, sur un autel à clavier électronique.


« Ma foi » s’inspire du propos global du « Concile d’Amour », mais le revisite à sa libre façon, en détournant les symboles religieux et en se jouant de toutes ces bigoteries, avec fantaisie et humour. Plutôt qu’une satire de la religion et d’une parodie des dévots, « Ma foi » est un essai loufoque et décalé, entre Le Jour du Seigneur et Tex Avery.


Mise en scène et interprétation : Dorothée Saysombat


Pieux complice : Nicolas Alline


FOCUS SUR LA CIE À / CABARET

FOCUS SUR LA CIE À / CABARET

  • Dim. 26 janv. à 18 h
  • Le Samovar - Bagnolet

tout public / tarif unique : 10€ / enfants de – de 12 ans : 5€


Une soirée cabaret concoctée par la Compagnie à avec quelques comparses de formation.


Dans le cadre d'un focus sur la Cie à dans le Département de Seine Saint-Denis (en savoir plus: http://www.lesamovar.net/programmation/compagnies-programmes/2019-2020 )


Joie

Joie

  • Mer. 29 janv. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

La joie, c’est ce qu’on nous a promis, c’est ce que l’on est en droit d’attendre. On en a même fait notre hymne. Et pourtant elle ne vient toujours pas. Les Débutantes, entre danse et théâtre, partent à sa recherche. Et ce n’est pas si simple. Comme une quête impossible. Comme un défi lancé à ceux qui s’unissent, leur imposant compromis et renonciation sans même l’assurance d’obtenir ce que nous méritons. Un jeu de dupes ? Il va falloir se battre. Avec joie.


BAL' O' CHAP •  Spécial Serge Gainsbourg

BAL' O' CHAP • Spécial Serge Gainsbourg

  • Ven. 31 janv. de 20 h 30 à 22 h
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

☉ CONCERT - SOIREE DE VOEUX DU CHAPITEAU ☉


• VEND. 31 JANVIER A 20H30
• TOUT PUBLIC
• RESTAURATION possible + COCKTAIL


En guise de voeux et pour commencer l’année 2020 sous de bons auspices, le Chapiteau vous propose de chanter ensemble les plus beaux morceaux de l’Homme à la tête de Chou.


Et pas question de choisir entre Gainsbourg ou Gainsbarre, sa période jazzy 50, yéyé 60, psychédélique 70 ou provoc' 80 : nous vous proposons le tout en un !


Les musiciens de la compagnie vous accompagneront sur les textes de Prévert, les mélodies de Chopin ou sur du reggae républicain. Pour préparer votre show, deux répétitions sont organisées les deux mercredis soir précédant la soirée.


A bas le trac et les façons, venez chanter avec l'équipe du Chapiteau de la Fontaine aux Images les textes de l’un des artistes français les plus poétiques et inventifs du XX° siècle.


☉ TARIFS :
- En prévente : 10 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- Sur place le jour J : 12 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- 5 euros par pers. pour les tarifs de groupe
- Gratuit pour les moins de 10 ans


☉ ACHAT DES BILLETS :
- En prévente grâce à la billetterie en ligne (bientôt ouverte) ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


L'ASTICOT  •  Cie La Maison en papier

L'ASTICOT • Cie La Maison en papier

  • Mer. 5 févr. de 14 h 30 à 15 h 45 + autres dates
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

🐸 THEATRE JEUNE PUBLIC


• TROIS SEANCES :
◔ Mercredi 5 février à 14h30
◔ Jeudi 6 février à 10h et 14h30
• CIE LA MAISON EN PAPIER
• A PARTIR DE 6 ANS


L’Asticot n’aime pas l’école et se pose plein de questions. Il vit seul avec sa mère, Viola.
Il ne sait rien de son père qui a été effacé par Viola, comme on tente de chasser un cauchemar obsédant. Durant trois jours, on suit l’Asticot et sa mère dans leurs allers et retours de la maison à l’école. Ils croisent la Femme Lente et l’Homme qui aideront l’Asticot à en savoir un peu plus.


⇢ Distribution :
Pascale Caemerbeke : auteur
David Torres : metteur en scène
Nicolas Hardy, Camille Le Breton, Pascale Caemerbeke, David Torres : jeu
Edouard Hureau : compositeur
Bertrand Saillet : création lumière
Edouard Hureau : création son


⇢ Soutiens :
RAVIV, Ligue de l’enseignement, le Chapiteau de la Fontaine aux Images, le Théâtre de l’Opprimé


☉ TARIF SPECTACLES JEUNE PUBLIC : 4 euros


☉ ACHAT DES BILLETS :
- En prévente grâce à la billetterie en ligne (bientôt ouverte) ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


cours public des 1e année

cours public des 1e année

  • Jeu. 6 févr. à 19 h
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Apodysophilie

Apodysophilie

  • Sam. 15 févr. à 20 h 30
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

La scène est vue comme un laboratoire ouvert aux yeux du public. Dans ce laboratoire, les deux protagonistes déclinent l’utilisation et la représentation du corps nu. Succession de mises à nu et de recouvrements du corps, la nudité et le voyeurisme laissent vite place aux corps, aux souffles et aux émotions. Comédien, performeurs, techniciens, enfants, hommes de CroMagnon, les deux protagonistes ne cessent de passer d’une casquette à l’autre au fil des scènes et des sons. Apodysophilie c’est le jeu des apparences et des costumes, des rôles et des codes, au centre de ce tourbillon d’images, seule constante : le corps, l’Homme.


LA CAMPAGNE DU ROI IOTA •  Cie Synapses

LA CAMPAGNE DU ROI IOTA • Cie Synapses

  • Mar. 25 févr. de 10 h à 11 h + autres dates
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

🐸 THEATRE JEUNE PUBLIC


• TROIS SEANCES :
◔ Mardi 25 fév. à 10h et 14h30
◔ Mercredi 26 fév. à 14h30
• CIE SYNAPSES
• A PARTIR DE 7 ANS


Au royaume de l’Ioti, la descendance des Iota qui gouverne depuis la nuit des temps et c’est comme cela. Au royaume de l’Ioti, on parle en i, et c’est comme cela.
Dans ce pays, tout est à sa place, bien ordonné, bien rangé. Les oiseaux chantent, les moutons bêlent, les riches sont riches, les pauvres braillent et restent pauvres, les classes moyennes travaillent et n’ont le temps de rien. Et c’est comme cela, depuis la nuit des temps..
Peut-on changer quoi que ce soit à cet ordre des choses ?


⇢ Distribution :
Muriel Habrard (regard extérieur Jean-Louis Heckel) : texte et mise en scène
Behi Djanati Ataï : collaboration artistique
Félicité Chaton, Katell Borvon, Eléonore Antoine-Snowden, Vincent Leenhardt : jeu
David Debrinay et Clémentine Pradier : création lumière
Anne Sophie Grac : scénographie et costumes
Dominique Le Floc’h : administration de production


⇢ Soutiens :
La Nef Manufacture d’Utopies, la Mairie de Paris du XIème, La Maison des Métallos


☉ TARIF SPECTACLES JEUNE PUBLIC : 4 euros


☉ ACHAT DES BILLETS :
- En prévente grâce à la billetterie en ligne (bientôt ouverte) ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


A Tea with Virginia W.

A Tea with Virginia W.

  • Mer. 26 févr. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Toute sa vie, Virginia Woolf a défendu l’indépendance des femmes et leur créativité. Autrices britanniques d’hier et d’aujourd’hui se rencontrent autour d’un thé en mémoire de Virginia, évoquant les thématiques de son essai « Une Chambre à Soi » : la maison, l’amour, la théorie de la soeur de Shakespeare. Ce thé sera accompagné de chants de Purcell, Dowland, Marjorie Kennedy-Fraser en passant par Marianne Faithfull et Annie Lennox.


LECTURE EXCENTRIQUE / HÉLÉNA VILLOVITCH

LECTURE EXCENTRIQUE / HÉLÉNA VILLOVITCH

  • Jeu. 27 févr. à 20 h
  • Le Samovar - Bagnolet

Une façon originale de découvrir des auteurs contemporains proches du Samovar : enseignants de la formation professionnelle ou amateure, anciens élèves, auteurs excentriques...


C’est Jean-Luc Vincent qui les programme.


COURS PUBLIC DES 2E ANNÉE

COURS PUBLIC DES 2E ANNÉE

  • Sam. 29 févr. de 20 h à 21 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 2e année avec Hélène Gustin (Colette Gomette)


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


L'INCROYABLE HISTOIRE DU FREAKY JAZZ BAND •  Cie Un pied sur la planche

L'INCROYABLE HISTOIRE DU FREAKY JAZZ BAND • Cie Un pied sur la planche

  • Mer. 4 mars de 14 h 30 à 15 h 15 + autres dates
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

🐸 THEATRE JEUNE PUBLIC


• TROIS SEANCES :
◔ Mercredi 4 mars à 14h30
◔ Jeudi 5 mars à 10h et 14h30
• CIE UN PIED SUR LA PLANCHE
• DE 7 A 12 ANS


Cet étrange spectacle est un concert visuel dans lequel les arts du cirque et la marionnette sont au service de l‘imagination débridée d’un duo de musiciens confrontés aux échos de leur compère disparu.
Accompagnés d’une étonnante chorale de crânes chanteurs, les artistes abordent le thème de la mort avec humour et décalage afin d’ouvrir les esprits sur les différentes manières d’appréhender le deuil.


⇢ Distribution :
Julie Maingonnat : jeu, jonglage, chant
Loïc Audureau : musique
Antoine Costes : manipulateur d'objets, créateur d'impossible


⇢ Soutiens :
Collectif Curry Vavart, Maison des Jonglages, Grainerie, INRIA, Le Chapiteau de la Fontaine aux Images, Odradek, Réseau Actes if, Paris jeune talent, La laiterie, Le Lieu.


☉ TARIF SPECTACLES JEUNE PUBLIC : 4 euros


☉ ACHAT DES BILLETS :
- En prévente grâce à la billetterie en ligne (bientôt ouverte) ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


Ouste !

Ouste !

  • Mer. 4 mars à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

OUSTE est une conférence mouvementée pour deux clowns sur l’art de virer les gens avec légèreté. Vulcano et Lucien nouvellement embauchés et formés à la méthode OUSTE, font la démonstration d’une expulsion efficace, sans émotion.
Leur slogan : « Avec OUSTE, c’est sans effort qu’ils sont dehors ! « . Et si justement nos deux lascars bien malgré eux se laissaient emporter par l’émotion ?


Cours public des 1e année

Cours public des 1e année

  • Dim. 8 mars à 15 h
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Cours public des 2e année

Cours public des 2e année

  • Dim. 8 mars de 17 h à 18 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 2e année avec Christian Tétard (musique)


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


La Passion selon Jean

La Passion selon Jean

  • Mer. 11 mars à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

C’est avec un humour féroce et dans un flot furieux de paroles qu’Antonio Tarantino traite du périple qui reconstitue les 9 étapes de la Passion. Par ce spectacle, nous voulons tendre le miroir à notre société qui nie la folie, cherche à éliminer toute altérité. Pour nous, il s’agit de reconnaître dans le malade mental l’individu et par sa fragilité, la folie. Car reconnaître la folie, c’est mettre en valeur l’altérité comme apport spécifique de l’être différent à la vie de la cité.


A CONTRE COURANT  • Cie Jolie Môme

A CONTRE COURANT • Cie Jolie Môme

  • Ven. 13 mars de 20 h 30 à 22 h
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

☉ SPECTACLE CHANTÉ ☉


• VENDREDI. 13 MARS A 20H30
• CIE JOLIE MÔME
• Avec DÎNER -SPECTACLE
• TOUT PUBLIC


La célèbre compagnie au porte-voix nous présente un nouvel épisode de sa saga joyeusement militante basé, comme les précédents, sur l'actualité, les événements politiques.


Les principaux sujets abordés dans ce nouveau cabaret sont :
l'état d'urgence, les riches, la stigmatisation des Roms, la colonisation, la répression des militants et manifestants, les licenciements, la casse du service public, la guerre, les attentats ...
Mais aussi, plus légèrement, le charity-business, Big brother, les écolobobos ...


A Contre-Courant aborde ces préoccupations avec colère, cynisme, moquerie, impertinence, espoir ... : « Ils peuvent empêcher les fleurs de pousser, ils n’empêcheront jamais le printemps d’arriver. » Pablo Neruda


☉ TARIFS :
- En prévente : 10 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- Sur place le jour J : 12 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- 5 euros par pers. pour les tarifs de groupe
- Gratuit pour les moins de 10 ans


☉ ACHAT DES BILLETS :
- En prévente grâce à la billetterie en ligne (bientôt ouverte) ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J


✘ ATTENTION ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS :
01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook)
Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601
ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture depuis Paris/ Banlieue :
◔ Pour les GPS : Tapez "6 avenue de Sévigné" et entrez en voiture dans le parc, suivez les flèches "Chapiteau" jusqu'au parking sur le stade.
◔ De Paris : A3 sortie Bondy + RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois.
◔ Depuis Porte de Pantin : RN3 dir Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois ou depuis la A86, Pont de Bondy + RN3 dir.Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


Allers-Retours

Allers-Retours

  • Mer. 18 mars à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Il était une fois un pont jeté entre deux pays. Sur ce pont, un ex-droguiste, Havlicek, expulsé d’un côté de la rive, pour cause de faillite, et refusé de l’autre, faute de papiers en règle. Contraint de faire des allers-retours sur ce triste morceau de bois, entre deux postes de douane, il rencontre de truculents personnages et bouleverse la vie locale.


Cours public des 1e année

Cours public des 1e année

  • Jeu. 19 mars de 19 h à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année avec Philippe Dormoy (texte)


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


SOIRÉE CHANTS POPULAIRES ITALIENS •  Ensemble Parchemins + Les Orecchiette

SOIRÉE CHANTS POPULAIRES ITALIENS • Ensemble Parchemins + Les Orecchiette

  • Ven. 20 mars de 20 h 30 à 23 h
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

☉ CHANTS POPULAIRES ITALIENS ☉


• VENDREDI. 20 MARS A 20H30
• TOUT PUBLIC


◔ PREMIÈRE PARTIE : Ensemble Parchemins
◔ DEUXIÈME PARTIE : Les Orechhiette


L'Ensemble Parchemins vous emmène en voyage aux frontières de la musique savante et populaire dans la chaleur et le charme irrésistible de l'Italie du début du 17ème siècle. Avec son nouveau programme "Récréation italienne", l’Ensemble Parchemins cherche à distiller l’essence des chansons baroques italiennes pour en extraire leurs soleils, leurs larmes et leurs sourires. La guitare à cinq choeurs (cinq cordes doublées), accompagnée de deux voix solistes et de percussions nous emmène à la redécouverte d’airs, de chansons et de pièces instrumentales de l'Italie baroque.


Pendant le temps d'un concert, la musique ancienne rejoint notre siècle pour se mouvoir en tableaux modernes et vivants, accessibles à toutes et à tous.


👽 Le site internet d'Ensemble Parchemins : https://urlz.fr/aKse



Le temps d'un verre de vin, c'est une immersion dans l'intimité de leurs brèves de comptoir musicales. Les Orecchiette vous mènent au sud de l'Italie avec ses chants traditionnels et populaires: Sérénades d'amours impossibles, chants d'exils et de récoltes sont les thèmes phares de leur récit musical. Les voix de Caroline, Héléna, Silvia et Samuel dialoguent en polyphonies et s'accordent avec complicité aux notes grecques du bouzouki.


⇢ Distributions :


Ensemble Parchemins :
Matéo Crémades : guitare baroque - chant
Nathalie Ferron : percussions, chant


Les Orecchiette :
Silvia, Caroline, Héléna et Sam : 3 chanteuses et 1 chanteur joueur de bouzouki


☉ TARIFS :


- En prévente : 10 euros (plein) ou 8 euros (réduit)
- Sur place le jour J : 12 euros (plein) ou 10 euros (réduit)
- 5 euros par pers. pour les tarifs de groupe (plus de 10 personnes)
- 5 euros pour les scolaires
- Gratuit pour les moins de 10 ans


☉ ACHAT DES BILLETS :


- En prévente grâce à la billetterie en ligne Mapado ou sur place à la caisse ou au bureau du Chapiteau (au moins 24 heures avant le spectacle).
- Sur place le jour J
✘ Attention ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS : 01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook) : Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601 ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture
A3 sortie Bondy + RN3 direction Livry Gargan puis Clichy-sous-Bois
ou depuis porte de Pantin, RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois
ou depuis la A86, Pont de Bondy puis RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


HOP & RÂ • Cie Zébuline

HOP & RÂ • Cie Zébuline

  • Mar. 24 mars de 10 h à 10 h 30 + autres dates
  • Le Chapiteau de la Fontaine aux images - Clichy-Sous-Bois

🐸 THÉATRE JEUNE PUBLIC


• TROIS SÉANCES :
◔ Mardi 24 mars à 10h et 14h30
◔ Mercredi 25 mars à 14h30
• Cie ZÉBULINE
• DE 1 À 8 ANS


Chez Hop et Râ, le quotidien n'est pas tout à fait ordinaire.
Hop aime les biscottes et jouer les marmottes.
Râ gigote et sur son ukulélé pianote.
Au tempo d'une ritournelle loufoque,
Hop et Râ rient, tournent, râlent.
Parfois, Hop rit et Râ râle.
Parfois Hop râle et Râ rit.
Mais c'est plus rare.


De solo en duo, Hop et Râ s'animent sous des Grands Airs pour vous embarquer dans une folle journée. Plongez dans le monde en-chanté d'Hop et Râ et voyagez dans les Airs... de Mozart à Bizet.


⇢ Distribution :
Fabienne Pontoire : mise en scène
Marion Clément-Thomas et Lys Santellani : jeu


⇢ Soutiens :
Friche culturelle Villa Mais d'Ici (93), Centre d'animation Rébeval PARIS 19 (Ligue de l'enseignement)


☉ TARIF SPECTACLES JEUNE PUBLIC : 4 euros


☉ ACHAT DES BILLETS :


- Grâce à la billetterie en ligne Mapado
- Sur place le jour J


✘ Attention ✘ : Le Chapiteau ne prend pas la carte bleue. Sur place, uniquement par chèque ou espèces.


☉ RÉSERVATIONS : 01.43.51.27.55 ou fontaineauximages@orange.fr


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


🚗 COVOITURAGE (notre groupe facebook) : Covoiturage Chapiteau


📌 POUR VENIR :


Le Chapiteau de la Fontaine aux Images
Stade Roger Caltot, avenue de Sévigné
93390 Clichy-sous-Bois


Venir en transports
RER B Aulnay + 613 arrêt "Ecole normale / Le Coteau"
ou Tramway 1 arrêt "Pont de Bondy" + 347 arrêt "Le Coteau"
ou RER E " Le Raincy - Montfermeil " + 601 ou 642 arrêt "Frederic Ladrette" puis longer l'école Paul Vaillant Couturier


Venir en voiture
A3 sortie Bondy + RN3 direction Livry Gargan puis Clichy-sous-Bois
ou depuis porte de Pantin, RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois
ou depuis la A86, Pont de Bondy puis RN3 dir. Livry-Gargan puis Clichy-sous-Bois


Cours public des 2e année

Cours public des 2e année

  • Ven. 27 mars de 19 h à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 2e année avec Jean-Luc Vincent (texte)


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Libertades/Libertés

Libertades/Libertés

  • Ven. 27 mars à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Miguel Zavala propose quatorze photographies.
Quatorze auteurs travaillent sur ces images, en Espagne.
Chaque image est ensuite associée à une pièce brève.
Le Théâtre de l’Opprimé s’appuie sur le matériau de ces pièces dans ses ateliers, une, plusieurs. Parfois toutes.
Différents auteurs, acteurs et actrices, différents metteurs en scène sont à l’œuvre.
Ils ouvrent, comme toujours, la scène au spectateur afin qu’il porte sa voix et que tous dessinent ensemble le chemin de cette réflexion commune.


Cours public des 1e année

Cours public des 1e année

  • Mar. 31 mars de 19 h à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 1e année avec Christian Tétard (musique)


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


Cours public des 2e année

Cours public des 2e année

  • Ven. 3 avril de 19 h à 20 h 30
  • Le Samovar - Bagnolet

stagiaires de 2e année avec Franck Dinet


durée : 1h30 / tarif unique : 3€


Affirmer son clown prend du temps...


Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.


L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.


Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.


C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public.


L’Enfant

L’Enfant

  • Mer. 15 avril 2020 à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Dans un royaume imaginaire, quoique si semblable au nôtre, Mer et Molaire Godefroy, deux notables du royaume partent à la recherche de D’orée, leur enfant disparu, vingt-cinq ans après sa disparition. Aux côtés du détective Draft, leur enquête va les mener sur les pas des plus dangereux conspirationnistes du royaume.
Sur un ton comique et absurde, la pièce développe une réflexion sur la notion de pouvoir et de dissidence. La mise en scène s’appuie sur des masques de théâtre javanais qui plonge le spectacle dans un exotisme singulier. Accompagné d’une musique gamelan, le spectateur pénètre dans un univers inconnu et déroutant. La pièce se veut donc comme une réflexion politique menée tambours battants à travers une aventure policière et cocasse, une expérience sensorielle et philosophique.


L’Appel

L’Appel

  • Mer. 22 avril 2020 à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

L’Appel : Un marin, une sirène. Un conte onirique autour d’une impossible rencontre. Ce marin a navigué pendant des années à la recherche d’une quête, d’un rêve, d’un instant. Cette quête est à la fois réelle et irréelle.
Son souhait est de la revoir, l’admirer, la voir danser…


Love & Money

Love & Money

  • Mer. 29 avril 2020 à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

David et Jess s’aiment d’un amour unique. Sacré. Incandescent. Quand David découvre la dépression de sa femme et les dettes qu’elle a accumulées à cause d’achats compulsifs, il essaye de la sauver. De les sauver tous les deux. Cette histoire parle de ce qu’on peut faire par amour et par instinct de survie. De ce qu’on n’arrive plus à faire, même par amour. Cette histoire parle de désespoir. Et d’espoir.


Ivanov

Ivanov

  • Mer. 20 mai 2020 à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre de l'Opprimé - Paris-12E-Arrondissement

Ivanov de Tchekhov dans une nouvelle production discrète, ridicule, sexy et pleine d’âme. Aussi simple qu’une crise de mi-vie dans son état brutalement ordinaire, cette pièce met en lumière les caractères insatisfaits, les émotions brisées, l’agitation juvénile et la fatigue physique. Des egos autocentrés, indécis et impénétrables s’effondrent férocement dans l’espoir de s’imposer les uns aux autres. Les événements se transforment en une fête glorieusement fastidieuse où le rire et les larmes sont indiscernables. Affamé pour échapper aux contraintes du quotidien, à la pauvreté intellectuelle et financière, Ivanov essaie de se débarrasser des mensonges portés par l’inertie et de prendre des décisions, même si elles font mal.